Publications PNR du CRASC

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Publications PNR

PNR du Crasc, 2005, p. 1-10 | Texte intégral


 

Membres de l’Equipe :

 ABI-AYAD Ahmed

NEBIA Slimane Rafik

TERKI HASSAINE Ismet

Présentation du Projet PNR

« L’Algérie : Histoire et Société - Un autre regard - Etudes des archives et témoignages en Algérie et à l’étranger » est un projet de recherche qui s’inscrit dans le programme Population et Société et dont l’objectif concerne essentiellement la recherche pour le développement et la formation.

L’organe pilote étant le CRASC, ce projet, intégré à la Division de l’Anthropologie de l’histoire et de la mémoire, regroupe trois chercheurs, deux hispanisants et un germaniste qui travaillent essentiellement sur la documentation étrangère de l’histoire de l’Algérie à l’époque moderne.

Ils s’intéressent à tous les aspects historiques et littéraires ayant un intérêt tout particulier pour l’Histoire de l’Algérie, soient parce qu’ils représentent des faits rares et inédits concernant notre pays, soient parce qu’ils apportent un nouveau éclairage et diverses informations d’ordre socioculturel, imaginaire ou anthropologique servant de témoignages pour élucider certains événements et compléter les sources locales pratiquement inexistantes.

Cependant dans le cadre de ce projet, étaient prévus et programmés des missions scientifiques indispensables dans les pays respectifs pour consulter les archives et faire la prospection et l’exploitation des sources documentaires relatives aux questions qui concernent notre projet et enfin pour procéder ensuite à une nouvelle approche et lecture par rapport à certaines thèses étrangères.

Mais en dépit de notre insistance à tous les niveaux sur la nécessité de ces déplacements, la tutelle du financement des projets n’a pas autorisé la prise en charge en devises de ces séjours à l’étranger.

Problématique

L´Histoire de l’Algérie, depuis l’époque moderne à nos jours, suscite un intérêt profond et davantage encore lorsqu’il s’agit de porter un regard minutieux et rigoureux sur les archives étrangères notamment, espagnoles et allemandes, relatives a notre pays dans le but de les faire connaître, d’analyser leur contenu et d’évaluer leur vison et approche pour mieux appréhender et complémenter l’histoire de l’Algérie. Car, disons le clairement, le regard des autres nations est une partie intégrante de l’Historie nationale.

En effet, dans quelle mesure ces sources documentaires et archivistiques inexploitées que nous abordons pour la première fois, qu´il s´agisse de documents relevant de la production historique ou littéraire, algérienne ou étrangère, peuvent contribuer à éclairer certains aspects de l’Histoire et de la Société algérienne ?

Constituent elles des éléments nouveaux et un apport substantif à la connaissance et à la réécriture de l’Histoire de l’Algérie ? La réponse est d’ores et déjà positive tels

- Le témoignage allemand sur le massacre de la tribu del Oufia... par exemple ou

- La captivité de l’écrivain espagnol, Miguel de Cervantes dans les prisons d’Alger au XVI siècle et son regard sur certains aspects de la société algéroise, notamment les captifs chrétiens et la tolérance musulmane au moment même où les espagnols chassaient et expatriaient les morisques, ces Andalous de leur terre natale.

Face á l’inexistence des sources locales et la méconnaissance souvent totale des sources étrangères, le défi est de taille non seulement pour une comparaison des faits et évènements mais aussi et surtout pour combler un vide par de nouveaux éclairages couvrant un grand nombre d’aspects sociaux, économiques, culturels, politiques, commerciaux et diplomatiques.

Tous ces éléments nous interpellent vivement et font l’objet de nos préoccupations pour une juste réévaluation et restitution de complément de Vérité historique dans certains cas.

L’originalité de cette recherche réside dans la nouveauté de la prise en charge pour la première fois de cette question fondamentale de notre histoire par une équipe de chercheurs spécialisés en langue allemande et espagnole qui auront la charge durant ce projet d’inventorier, de recenser et d’évaluer les différents documents archivistiques des principales bibliothèques étrangères comportant une importante documentation historique et littéraire sur notre pays mais qui est également souvent inexploitée par les chercheurs algériens en raison de la méconnaissance de la langue du pays concerné.

3. Les objectifs et démarche

Les objectifs du projet consistent à identifier les archives et les sources documentaires relatives à l’histoire de l’Algérie à l’époque moderne, conservées à l’étranger, notamment en Espagne et en Allemagne Fédérale.

Leur identification, exploitation, évaluation et analyse permettent aux chercheurs concernés de traiter une thématique rare et souvent méconnue des historiens et chercheurs algériens puisque ce sont des germanistes et hispanisants qui mènent à bien cette recherche et sont sensés apporter donc, des éléments inédits pour un nouvel éclairage de certains aspects de l’historie du pays. La consultation et le traitement de cette documentation archivistique nous permettra sans aucun doute d’arriver á une meilleure connaissance de notre histoire de cette époque là, de recenser le regard des autres nations, de mesurer leur attitude et comportement vis á vis de notre société et gouvernants, et surtout de procéder éventuellement à des rectifications et corrections des erreurs d’appréciation utilisées souvent dans un but de dénigrement et de mépris de tout ce qui représente la culture et les valeurs de l’autre.

L’intérêt fondamental de notre démarche consiste á faire avancer la recherche en histoire et contribuer au développement des connaissances historiques tout en participant à la formation universitaire et au progrès de la recherche scientifique.

Elle mettra, par ailleurs, á la disposition de nos étudiants des procédés de méthodologie et de didactique qui les aideront dans leur démarche de recherche et questionnement.

A savoir comment utiliser et exploiter des sources documentaires étrangères et quels sont les éléments qui intéressent particulièrement la recherche en Algérie ?

Une sélection rigoureuse s’impose pour aborder uniquement les sources documentaires et textes inédits sensés améliorer et faire progresser la connaissance de notre histoire et compléter par là même et dans une certaine mesure les archives locales.

L’étude et l’évaluation comparative par rapport à d’autres articles et sources d’information fera avancer sans aucun doute le savoir historique.

Enfin, ce processus singulier de la recherche historique en direction des sources étrangères présente un intérêt tout particulier pour les chercheurs des différentes disciplines des sciences sociales d’autant plus qu’il apporte des éléments substantiels quant à l’élaboration et la construction du savoir et la mémoire nationales.

Sources documentaires : témoignages et regards étrangers sur l’Algérie

Présentation de la Thématique

Constitué de trois membres, deux hispanisants et un germaniste, notre équipe de recherche travaille depuis trois années, sous l’égide du CRASC, sur un Projet de Recherche National, intitulé :

L’Algérie : Histoire et Société - Un autre regard – Etudes des archives et témoignages en Algérie et à l’étranger.

De par notre profil de formation nous avons axé notre recherche sur « les Sources documentaires : Témoignages et regards étrangers sur l’Algérie »

Dans cette étude, nous nous intéressons essentiellement à des sources documentaires étrangères qu’elles soient manuscrites ou imprimées, portant sur des sujets et questions inédits dont la valeur thématique et historique constituent une intérêt incontestable par rapport à l’histoire de l’Algérie.

Qu’il s’agisse de productions littéraires et historiques d’auteurs ou même de chroniques de voyageurs étrangers, notamment Espagnols ou Allemands, qui ont visité ou connu l’Algérie à cette époque là, dans leur missions de recherche anthropologiques, de quêtes de renseignement à des fins colonisatrices ou simplement en tant que captifs ou soldats à Alger, il n’en demeure pas moins que leurs ouvrages, études, témoignages, rapports et observations sont révélateurs d’une quantité considérable d’informations très riches d’ailleurs en connaissances génératrices d’un nouveau éclairage de l’histoire de notre pays.

Chacun des membres du projet travaillent sur des axes différents tout en respectant l’objectif primordial qui consiste à répondre d’une certaine manière à la thématique fondamentale autour de laquelle se conforme notre recherche.

Notre préoccupation majeure est d’aborder des sources documentaires et archives étrangères, des ouvrages et tout autre texte d’origine espagnole ou allemande qui traitent des aspects importants et nouveaux de l’Algérie et par conséquent, représentant par là même un intérêt certain pour l’étude et l’évolution des connaissances historiques de cette période.

Il ne faut pas perdre de vue, que les conquérants de l’Algérie du début du XVI siècle, furent les espagnols, raison pour laquelle, notre recherche est orientée dans cette direction d’autant plus que leurs bibliothèques et centres d’archives documentaires conservent des quantités innombrables sur grand nombre de questions et thèmes concernant les relations hispano-algériennes tout au long de la période moderne. De même qu’il y a lieu de mentionner que lors du début de la conquête française et plus tard, la présence allemande, si infime fut elle, avait ses représentants en Algérie. C ‘étaient, soient des colons, légionnaires et exilés soient des aristocrates, voyageurs ou militaires qui venaient s’inspirer de la conquête française, s’initier aux méthodes de colonisation et enfin découvrir ce territoire de l’ex. « Régence d’Alger » qui présentait selon eux, un caractère tout à fait insolite à ce moment là : exotisme, terre à peupler, émigration, découverte anthropologique, etc…

A cela, s’ajoute l’aspect de la production historiographique et des archives espagnoles sur l’Algérie au XVI et XVII et XVIII siècle, dont l’étude et l’analyse, grâce à la maîtrise de la langue espagnole, permet de mieux appréhender les textes de certains chroniqueurs qui ont laissé de précieux ouvrages sur le Maghreb central et notamment sur l’Algérie actuelle.

A ce titre, la masse d’information relatives à toutes sortes de sujets, produites dans ces chroniques espagnoles, tantôt sur Alger, tantôt sur Oran et sa région, éclairent largement non seulement l’histoire régionale mais aussi l’histoire nationale.

Du point de vue méthodologique, nous pouvons affirmer, que c’est la première fois, qu’on assiste à une prise en charge totale d’un tel projet par des spécialistes de langues, qui ont étudié et analysé la documentation en question dans sa version originale tout en relevant les aspects pertinents et les informations complémentaires et indispensables à une meilleure connaissance de notre histoire.

Conclusion

En dépit des difficultés rencontrées tout au long de notre parcours scientifique de recherche par rapport à la prise en charge de nos différents séjours dans les pays concernés, et malgré le dévouement et les efforts soutenus de la part du CRASC, pilote de notre projet, vis à vis de la tutelle pour le financement de nos courts séjours scientifiques consacrés à la recherche documentaire dans les centres d’archives et bibliothèques étrangères, aucune réponse positive ni satisfaisante ne nous a été accordée. Cela ne nous a pas empêché, en dernier instant, de recourir à nos initiatives individuelles et faire preuve d’ingéniosité et de bonne volonté pour faire aboutir notre projet face à cette situation combien même déplorable et réellement méprisante de la recherche.

Nous considérons, enfin de compte, que nous sommes parvenus à nos objectifs fixés au départ, et donc présenter des résultats probants à travers la production de cet ouvrage que nous pensons innovateur, utile et générateur de nouvelles perspectives, points de vue et approches par le nouvel éclairage qu’il donne de l’Histoire de l’Algérie avec ses partenaires occidentaux.

Axes de recherche et profil scientifique de l’ équipe

Responsable du Projet : ABI-AYAD Ahmed

Domaines d’intérêt : Relations Hispano-algériennes : Aspects historiques et littéraires - Documents et archives espagnoles concernant l’Algérie

NEBIA Slimane Rafik

Domaines d’intérêt : Littérature allemande au 19 e. siècle traitant de l’Algérie -

TERKI HASSAINE Ismet

Domaines d’intérêt : Archives espagnoles

Activités scientifiques 2001-2004

Publications Internationales

ABI AYAD Ahmed :

-« Cervantes in Algers- A captive’s tale » de Maria Antonia Garcés, Nashville-Etats-Unis, 2002, Vanderbilt University Press.-p.350. Voir présentation in Revue Insaniyat n°

-« La gardienne des ombres : fiction, réalité et mémoire du patrimoine algérien », Zaghouan, mai 2003, Editions Fondation Temimi, in actes du Xème congrès international « Morisque Méditerranée et manuscrit Aljamiados » du 9 au 12 mai 2001.- pp 33-42.

-« Algunos elementos arabes de la obra rubendarina », par Wiliam Mejias Lopez, Puerto Rico, Editorial de la Universidad de Puerto Rico, mai 2003, in « Morada de la palabra, Homenaje a Luce y Mercedes Lopez Baralt ».

-« Les relations Hispano-Maghrébines : Passé, présent et avenir »( sous la direction de Abdeljelil Temimi), Tunisie, Zaghouan, Editions Fondation Temimi pour la Recherche Scientifique et l’Information, septembre 2003, série 8 : Dialogue bilatéraux et multilatéraux n°10.- 244p.-ISBN 9973-32-034-4.

-« Miguel de Cervantes : Expression et manifestation de l’esprit méditerranéen moderne » Actes du 1ème Congrès international sur « Peuples et cultures de la Méditerranée » Publiés par la Fondation CIVIS en Cederom, 3 CD ; Valdepenas (Espagne) Fevrier 2004.

Publications Nationales

ABI AYAD Ahmed 

-« La traduction et les sciences sociales : documentation espagnoles, publications algériennes et stratégies de la traduction » in Al-Mutargim. Revue de traduction et d’interprétation- n° 02 juillet-septembre 2001.Edition DAR EL GHARB

-« Un Document espagnol sur la prise d’Alger par les français en 1830 », Oran, CRASC, 2003, In Insaniyat n°19-20 « Historiographie maghrébine : champs et pratiques ». ISSN 1111-2050.

-« La gardienne des ombres : fiction, réalité et mémoire du patrimoine algérien », in Actes du Xème congrès International d’Etudes morisques tenu durant les 9-12 mai 2001 sur « Morisques, méditerranée et manuscrit Aljamiados », Editions fondation Temimi, Zaghouan, Mai 2003, pp 33-42.

-« La langue espagnole : Du culturel aux perspectives d’emploi », in Cahiers de Langue et Littérarture. Actes des journées d’études sur « l’enseignement des langues étrangères et impératifs du travail », Université de Mostaganem, Faculté des Lettres et des Arts, Département de Français. Numéro spécial. Septembre 2004.

NEBIA Slimane Rafik:

-«  Algerien in der Vormärzliteratur – Bilder und weltanschailiche positionen», Communication publié dans la revue ODV – Zeitschrift.

Communications Internationales

ABI AYAD Ahmed 

-« Miguel de Cervantes : Expression et manifestation de l’esprit méditerranéen moderne », 1ème Congrès sur l’histoire de la méditerranée, Association CIVIS ; Valdepenias (Espagne) du 02 au 06 avril 2002.

-« Les relations culturelles Hispano-algériennes », 1er congrès Hispano-Maghrébin, organisé par la fondation Temimi, 06 au 10 mai 2002 à Zaghouan- Tunisie.

-« Arabisme, hispanisme : regards croisés et rencontre culturelle », 2ème Congrès international sur l’histoire et la méditerranée, Association CIVIS, Egypte du 12 au 18 décembre 2003.

Communications Nationales

ABI AYAD Ahmed 

-« La langue espagnole et la traduction en Algérie : que doit –on traduire ? et pourquoi traduire ? », Colloque international sur « la stratégie de la traduction », Organisé par la faculté des lettres et langues d’Es-Senia Oran les 8-9 avril 2002.

-« Images et représentations de l’Algérie à travers quelques œuvres de Miguel Cervantes », colloque international « Le roman moderne : écriture de l’autre et de l’ailleurs », organisé par le projet de recherche « La construction de l’autre dans le roman algérien », le 02 et 03 novembre 2002 au CRASC.

-« La langue espagnole : du culturel aux perspectives d’emploi », journées d’études sur « l’enseignement des langues étrangères et impératifs du travail », Université de Mostaganem, les 05 et 06 mai 2003.

-« Représentation des Morisques chez Diego de Haedo et Miguel Cervantes », Séminaire : 

« Savoirs-Mémoires-Pouvoirs : l’Algérie -Maghreb » ; le 18 juin 2003 au CRASC.

-« L’Espagnol et l’Arabe : Antagonisme ou Interférences Linguistiques et Culturelles ? in Deuxième Colloque National sur l’Enseignement des Langues Etrangères en Algérie : La Licence étrangère en Algérie ; organisé par la Section d’Anglais – Faculté des Lettres – Université de Mostaganem, le 6 et 7 mars 2004

-« Histoire et fiction : « Alger et Oran dans la mémoire de Miguel de Cervantes », Colloque national sur « Etat des savoirs  et Sciences Sociales et Humaines en Algérie et sur l’Algérie » organisé par le CRASC les 20, 21 et 22 septembre . Oran 2004

-« La langue espagnole et ses origines oranaises » Conférence donnée au C.D.E.S. Sophia en Collaboration avec l’Association Bel Horizon –Activités culturelles du mois de Ramadhan. Octobre 2004

NEBIA Slimane Rafik:

-« L’Algérie et sa conquête – champ d’observation et d’initiation aux méthodes de colonisation pour les Allemands au 19ème siècle », Séminaire organisé par la division « Histoire et mémoire » ; CRASC ;16 avril 2003.

« Von einer Unterdrücking zur anderen –Fakten un Zeugnisse aus alerischer und deutscher Geschichte », Colloque international organisé par la section d’Allemand de l’Université d’Oran, les 28 et 29 octobre 2002.

-« Der deusche  politische Fluchting, Akteur und Zeuge der Unterdrunckung von 1832 in der nachsten  Ungerhung vonn  Algiers », Journées germaniques organisées par l’association des Germanistes algériens, l’Allemagne ; l’Autriche et la Suisse, au palais de culture d’Alger ; 16-17 décembre 2002.

TERKI HASSAINE Ismet 

-« Production Historiographique Espagnole sur l’Algérie du XVI siècle (d’après luis Marmol De Carvajal et Diego de Haedo) », communication présenté le 28 mai 2003 au Séminaire du CRASC

-« Histoire et mémoire : L’Algérie ottomane à travers les écrits espagnols du XVI au XVIII siécle », Colloque national sur « Etat des savoirs  et Sciences Sociales et Humaines en Algérie et sur l’Algérie » organisé par le CRASC les 20, 21 et 22 septembre . Oran 2004

-« Oran à travers les archives espagnoles » Conférence donnée au C.D.E.S. Sophia en Collaboration avec l’Association Bel Horizon –Activités culturelles du mois de Ramadhan. Octobre 2004